Sara Galli est née à Milan. Après des études de langues et de sciences politiques, elle intègre l’école de chant de la Scala de Milan. Elle poursuit ses études auprès du soprano Mariella Adani et du mezzosoprano Bianca-Maria Casoni, et se perfectionne auprès de Katia Ricciarelli, Carlo Bergonzi, Rockwell Blake, Bob Kettelson et Irwin Gage. Depuis, elle a remporté de nombreux concours internationaux dont le concours international Cascina Lirica, le concours international ASLICO et le concours international Gulietta Simionato.

On a pu l’entendre ces dernières années dans IL FLAUTO MAGICO dans une mise en scène de Lindsay Kemp dans les opéras de Livourne, Pise, Lucca, Jesi et Ravenne, entre autres, dans LA BOHEME (Mimì) à Freiburg, dans LA TRAVIATA (Violetta) à l’Opéra National de Sofia. Elle a ensuite repris DIE ZAUBERFLOETE dans le ròle de Pamina aux còtés de Kurt Moll à Oberammergau.

Dernièrement elle a chanté AIDA dans le ròle titre à l’opéra de Lecce,  dans LE VILLI de Puccini, au Théàtre Dal Verme, sous la direction de G.P. Sanzogno, aux còtés de Leo Nucci. Sa dernière interpétation de AIDA, à l’opéra de Freiburg, a été particulièrement remarquée de même que celle de CARMEN à l’opéra de Lecce. Elle a fait son début au Carnegie Hall, à New York, en interprétant La Messe en ut de Beethoven et l’air de concert K 505 de Mozart. En France elle fait son début aux Soirées Lyriques de Sanxay (Théàtre Antique) avec LA BOHEME dans une mise-en-scène de Antoine Selva. Elle fait son début en Californie (Fresno Grand Theatre) en chantant Desdémone (OTELLO – Verdi), role qu’elle reprend en Italie (Rovigo, Savona, Trento). Elle est invitée à Tel Aviv par l'Israel Philharmonic Orchestra pour LA BOHEME (Mimì), sous la direction de Giampaolo Bisanti. Elle débute Fiordiligi, COSì FAN TUTTE à l’Opera Ireland de Dublin. Elle interprète le role de la Duchessa Elena dans I VESPRI SICILIANI dirigée par Renato Palumbo et Andrey Serban au Théàtre Carlo Felice de Gènes. Elle chante AIDA dans la nouvelle production de Christopher Adler à la Deutsche Oper de Berlin et fait sa première apparition à l’Arène de Verone avec AIDA ancore dirigée par Renato Palumbo. Son début comme Leonore dans IL TROVATORE a lieu à Montevideo au Théàtre Solìs avec une mise-en-scène de Roberto Oswald. A Savone elle interprète le role de Vitellia dans LA CLEMENZA DI TITO de Mozart e à Trieste au Théàtre Verdi elle chante encore une fois le role de AIDA sous la direction musicale de Nello Santi et la mise-en-scène de Hugo De Ana. Elle fait son retour à Gènes pour une nouvelle production de LA VEUVE JOYEUSE de Lehàr en interprétant soit Valencienne (Nadja) soit Anna Glawary avec la mise-en-scène de Federico Tiezzi e la direction musicale de Christopher Franklin. A Lucca (Teatro del Giglio), Novara (Teatro Coccia) et Bergamo (Teatro Donizetti) elle chante Donna Elvira (DON GIOVANNI de Mozart).

Dans le 2011 elle est AIDA à Il Cairo Opera House et à Oldenburg et fait son début à Turin (Teatro Regio) avec I VESPRI SICILIANI dirigée par Gianandrea Noseda et Davide Livermore.

 

Télécharge